منتدى القسم الرياضي
سلآم عليكم
اخي الزائر اختي الزائر
اذا ماكنتم من اعضاء المنتدى خلينا نتعرف عليك

اضغط سجل
تشرف واضغط تسجيل
واذا كنتم من اعضاء المنتدى
اضغطو دخول
وشكراً
الاداره


╝◄◄ اهلا بكم في منتدى القسم الرياضي لمتوسطة الشهيد طراد لاغا بئر العاتر ولاية تبسة نرحب بالجميع فهم فوق رؤوسنا ا ليس شعارنا التميز بل نسعى اليه ►►╚
 
الرئيسيةالبوابةاليوميةمكتبة الصورس .و .جبحـثالأعضاءالمجموعاتالتسجيلدخول
Bonjour à vous dans la section forum accueillir tous les visiteurs et les membres et les superviseurs ne sont pas notre devise de la créativité et l'excellence, nous les recherchons *** مرحبا بكم في منتدى القسم نرحب بجميع الزوار والاعضاء والمشرفين ليس شعارنا الابداع والتميز بل نسعى اليهما

شاطر | 
 

 Kadir «Je ferai tout pour être prêt contre le Maroc»

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
c.ronaldo7
عضو ذهبي
عضو ذهبي
avatar

عدد المساهمات : 593
نقاط التميز : 1395
تاريخ الميلاد : 16/03/1996
تاريخ التسجيل : 07/11/2010
العمر : 21
الموقع : بئر العاتر
المزاج : لاباس في حالة

مُساهمةموضوع: Kadir «Je ferai tout pour être prêt contre le Maroc»    الخميس نوفمبر 25, 2010 5:33 pm


«Guediouraest un garçon très fort, j’étais dans la même situation que lui, jesais que ce n’est pas évident de surmonter cela, mais je reste certainqu’il va revenir plus fort»







Gravementblessé au genou au début de saison au cours du match qui avait opposéValenciennes à Marseille, Foued Kadir est soumis, depuis, à un suivimédical soutenu afin qu’il puisse revenir rapidement sur les terrains.Aujourd’hui, sa rééducation est à un stade avancé. D’ailleurs, c’est enmarchant le plus normalement du monde qu’il est venu à notre rencontrehier au stade Nungesser, pour une interview. Il nous parlera de saconvalescence, de la sélection nationale, de l’Algérie et de sonavenir. Ainsi, après avoir été à sa rencontre tandis qu’il était avecdes béquilles à Saint-Raphaël, Le Buteur le retrouve alors qu’il estsur pied, en attendant de l’interviewer une nouvelle fois lorsqu’il seremettra à jouer.

Tout d’abord merci de nous avoir accueilli Foued ?
Je suis à votre disposition.
Alors, quelles sont vos nouvelles?
Toutva bien, Dieu merci, depuis que j’ai entamé ma rééducation, ça se passeplutôt très bien. Ça avance bien et je suis en train de bosser avec lekiné du club pour vite me remettre. Non, ça va, tout se passe bien.
Vous ne ressentez plus rien ?
Non,absolument rien pour l’instant. Pas de douleurs particulières. Je neressens rien pour l’instant. Dieu merci, ça va de mieux en mieux,
Pouvez-vousrevenir sur cette période difficile que vous avez endurée et nous direquel a été votre sentiment lorsque vous avez appris que c’était uneblessure grave ?
Vous savez, c’est très difficile d’accepter.Ça a été dur pour moi d’apprendre que c’était les ligaments croisés etqu’il fallait que je sois opéré. Seulement, après deux trois jours, çam’est passé. Je me suis dit que c’était le destin et que c’était desépreuves qui interviennent sur notre chemin et qu’on doit surmonter. Etpuis, c’est dans des situations pareilles qu’on peut savoir si on estfort mentalement
Vous en voulez au Marseillais Cissé qui vous a causé cette blessure ?
Non, mais ce n’était pas lui. Cissé était certes à côté de moi, mais à aucun moment il m’a touché. Je me suis blessé tout seul.
Mais c’est ce qui a pourtant été dit ?
Cen’est pas vrai, je me suis blessé tout seul. En fait, j’allaiseffectuer un appui, puis le genou a tourné et les ligaments ont ététouchés.
Vous avez eu droit à unélan de solidarité digne de ce nom, puisque plusieurs de vos camaradesen sélection ont tenu à vous encourager à travers leurs déclarationsfaites au journal Le Buteur, quelle a été votre réaction ?
Çafait plaisir, énormément plaisir, lorsqu’on est dans une tellesituation de constater une telle solidarité, surtout lorsqu’elleprovient de vos camarades de la sélection, du staff technique desmembres du club (Valenciennes) qui vous appellent. Ça vous donne enviede vous bagarrer et de rester fort mentalement pour justement viterevenir.
Vous avez certainementpensé à vos camarades blessés, notamment à Adlane Guedioura qui n’a pasété gâté par le sort, car lui aussi souffre d’une grave blessure ?
Oui,bien sûr. Je l’ai eu deux ou trois jours après sa blessure pour luisouhaiter un prompt rétablissement. J’étais dans la même situation quelui et je sais que ce n’est pas évident de rester positif, mais Adlaneest costaud mentalement, c’est un grand garçon et je pense qu’il varevenir encore plus fort.
Vousavez manqué à la sélection algérie, qu’avez-vous ressenti en voyant voscamarades éprouver des difficultés sur le terrain sans pouvoir leurvenir en aide ?
Je ne sais pas si je leur ai vraiment manqué.Mais une chose est certaine, c’est que nous sommes dans une situationdélicate, entre guillemets. On a un match important face au Maroc quiaura lieu au mois de mars prochain. C’est une rencontre qu’il faudraimpérativement gagner.
Un mot sur cette série de mauvais résultats de la sélection algérienne ?
Pourrevenir aux dernières confrontations jouées, on connaît l’Afrique, onsait que ce n’est jamais évident de jouer à l’extérieur face à ceséquipes supposées inférieures. Après, en tant que joueurs, on ne voitpas les choses de la même manière que les supporteurs. Sans vouloirchercher des excuses, les conditions de jeu sont parfois déterminantesdans le sort d’un match. L’important, c’est de tout donner, mouiller lemaillot et, après, le résultat est ce qu’il est. Voilà !
Quoiquel’on comprenne parfaitement votre analyse, mais un professionnel nepeut pas se cacher derrière l’alibi des conditions climatiques, c’estla République centrafricaine quand même, l’Algérie a mal tourné cejour-là…
C’est sûr, comme je viens de le dire, il ne faut paschercher des excuses, mais bon, peut-être qu’il n’y avait pas lesingrédients, et peut-être l’envie. Après, je ne sais pas, je n’étaispas sur place. J’étais sur mon canapé et, pour moi, c’est difficiled’en parler comme ça sans vraiment ressentir ce que mes coéquipiers ontenduré.
Vous avez vu le match contre la RCA, selon vous, qu’est-ce qui n’a pas marché ?
J’aitrouvé mes camarades un peu affaiblis. Il n’y avait pas de pèche, çamanquait de puissance et d’énergie. Je ne sais pas si c’est dû à lachaleur ou à l’humidité, mais bon !
Çapourrait être dû aussi au fait qu’il y a eu un changement d’entraîneur,il n’a pas eu beaucoup de temps pour préparer son équipe…
C’estpossible aussi, le changement d’entraîneur, c’est tout ou rien. Si onavait gagné trois buts à zéro, on aurait dit que c’était le coach qui aeu sa touche et quand on perd, on dit que c’est aussi le coach qui n’apas eu assez de temps
En plus deKadir, il manquait ce jour-là des titulaires indiscutables de lasélection, à l’image de Matmour, Ziani, Halliche et peut-être bienGuedioura, ça fait cinq absences, peut-on accorder des circonstancesatténuantes dans ce cas ?
Oui, c’est certain. Il manquaitcertains titulaires, mais je pense que les joueurs qui étaient surplace à Bangui sont tout aussi valables, cela est certain. C’était unonze de départ assez costaud avec des joueurs qui évoluent dans de bonschampionnats en Europe. Bon, il ne faut pas se chercher des excuses, ilfaut passer à autre chose et oublier ce match.
Sur le plan de la cohésion, ce n’est pas simple, cinq absences, c’est beaucoup, c’est la moitié de l’équipe…
Oui,je suis d’accord, ce n’est pas simple de remplacer des titulaireshabitués à jouer plus souvent, mais les joueurs qui ont été alignéssont aussi d’un très bon niveau. Je crois qu’il faudra mieux penser ànous rectifier au lieu de trop s’attarder à vivre avec ce match perdu àBangui.
Vous semblez très optimiste, comment vous voyez les chances de la sélection dans ce groupe D ?
Onpossède encore toutes nos chances. Il ne faut rien lâcher. Rien n’estfait, il reste encore pas mal de matchs, et celui du Maroc seradécisif, là on est bien d’accord. Ce qui est sûr et certain, c’estqu’on est toujours en course, il suffit de gagner le prochain duel faceaux Marocains à Alger et tout sera relancé.
Justement,les Marocains s’agitent déjà et avancent que l’Algérie sera éliminéechez elle à Alger, c'est-à-dire dès la prochaine confrontation, unepetite réaction ?
Écoutez, ils sont en position de force. Ilssont premiers du groupe, ils ont une très belle équipe. Ça aussi, il nefaut pas le cacher. Un grand coach (Eric Gerets) qu’on a connu ici àl’OM où il a effectué un excellent travail. Donc, aujourd’hui, ilspeuvent se permettre d’avancer certaines choses, mais la vérité, cesera sur le terrain. On en parlera le 25 mars.
Connaissez-vous certains joueurs marocains ?
Oui,Je connais Merouane Chamakh, Chrétien, Hadji, mais je ne les connaispas plus que ça, quoi ! C’est une équipe très forte avec de bonnesindividualités, donc, ça promet un très beau match.
Et si on revenait sur votre rééducation, ça se passe comment ?
Dieumerci, ça se passe très bien, je travaille tous les jours avec le kinédu club, Baicry Jérôme, et franchement, il me fait très bien bosser. Ilsait ce qu’il fait et il me fait vraiment avancer, dans le bon sens duterme.
Donc, on peut espérer vous voir prêt pour le match du Maroc…
Inch’Allah,c’est tout ce que je souhaite en tous les cas. J’espère vraiment êtrede retour au mois de février-mars et être prêt pour ce match qui attendla sélection contre les Marocains.
Oui, mais on a appris que vous serez prêt pour la fin du mois de décembre ou au plus tard début janvier…
Non, ça ne sera pas possible, je crois que si tout se passe bien et comme prévu,
Inch’Allah, je serai prêt pour la compétition, au mois de février.
Parlonsde votre club maintenant. Franchement, on fait preuve d’une marque deconfiance assez importante en vous renouvelant pour deux saisons,malgré cette énorme blessure aux ligaments ; un petit mot là-dessus ?
Toutà fait. Je dois dire que j’étais en pourparlers avec la direction demon club, depuis l’année dernière. Il y avait deux ou trois détails àrégler concernant les modalités du nouveau contrat à signer qui ontfait que les choses ont un petit peu traîné. Mais bon, tout a étéficelé maintenant et franchement, j’aurais bien aimé renouveler, avantque je ne contracte cette blessure au genou.
Mais le club a fait des efforts considérables pour vous, du moment que vous revenez de blessure ?
Jel’ai d’ailleurs bien dit sur le site du club. Depuis que j’ai étéblessé, j’ai bénéficié du soutien de tout le monde : le stafftechnique, mes coéquipiers et tous les acteurs du club valenciennois.Et puis, lorsqu’on voit que le club affiche sa volonté de merenouveler, ça me booste et me donne fortement l’envie de prolonger.
Quels seront vos défis pour le reste de la saison qui s’annonce chargée ?
Déjà,il faudra revenir à cent pour cent, c’est ce qui compte le plus pourmoi. Par la suite, être là présent et utile pour mon club Valencienneset l’Equipe nationale algérienne, en souhaitant prendre part à unmaximum de matchs.
On a appris que beaucoup de clubs voulaient s’attacher de vos services ; vous le confirmez ?
Oui,il y a eu quelques contacts, mais ça n’est pas allé très loin. Après laCoupe du monde, certaines équipes m’ont fait des propositionsconcrètes. Mais pour l’heure, il n’y a pas de suivi.
Le public algérien, qui suit vos performances, voudrait mieux vous connaître vous l’homme de tous les jours…
Franchement,ce n’est pas facile de parler de soi-même. Mais bon, je vais essayer devous répondre. Ben voilà, je suis quelqu’un qui ne se prend pas trop latête, qui aime bien rigoler, qui aime aussi chambrer et puis je suis unhomme simple et peut-être un peu réservé.
Quelle est votre qualité principale ?
Je suis humble et je fais tout pour le rester. J’aime bien la simplicité.
Un défaut, juste un petit ?
(Rires) Il y en a plein, comme tout être humain. Mais je ne vais pas les étaler ici sur le journal.
Allez, juste un pour nos lecteurs qui vous admirent beaucoup ?
(Il réfléchit) Un mauvais cuisinier (il éclate de rire).
Vous vous êtes souvent rendu à Sétif, on croit savoir que vous êtes trop attaché à la ville de vos parents ?
C’estcela. Je dois vous faire savoir que j’y vais en vacances depuis que jesuis petit. Donc, je connais bien cette ville que j’aime bien. Mesparents sont originaires de Sétif.
Vous êtes donc supporter de l’Entente ?
Ah oui, comme mon père qui est fan de cette équipe depuis plusieurs années.
Un petit peu déçu par le ratage de l’Entente en Champion’s League Africaine ?
Oui,un petit peu, mais cette équipe est régulière dans ses résultats. Elleest souvent parmi les meilleures équipes d’Algérie. Depuis quelquesannées déjà, l’Entente a élevé son niveau de jeu. Maintenant, desmauvais résultats interviennent toujours, on ne peut pas tout gagner.
Unpetit mot sur la performance de la JSK en Coupe d’Afrique qui a battuAl Ismaily et Al Ahly, deux équipes égyptiennes de son groupe ?
Franchement,c’est une excellente performance que celle réalisée par la JSK. Battredeux grosses équipes égyptiennes n’est facile à réaliser, je leur tirechapeau.
Benchikha, l’entraîneur national, qu’on a rencontré à Sochaux samedi, nous a demandé de vous passer le bonjour ; une réaction ?
Déjà,je le remercie par le bais de votre journal, de m’avoir appelé lelendemain de ma blessure contractée contre l’OM. Ça m’a énormémenttouché. Je vous prie de lui passer le bonjour.
Seriez-vous du voyage au Luxembourg avec la sélection lors du prochain
stage ?
Jene sais pas trop, mais on verra bien. Si c’est dans une semaine, je necrois pas trop pouvoir effectuer ce déplacement. Je travaille beaucoupavec le kiné et je ne veux pas trop interrompre mon programme detravail. Rais Mbolhi m’a appelé pour m’inviter à ce match, mais je nepourrai pas y aller pour des raisons que j’ai citées.
C’est votre pote en sélection, Rais ?
Oui,c’est avec lui que je m’entends parfaitement bien. Après, tous lesautres aussi sont mes amis et mes frères. En équipe d’Algérie, on vitcomme une vraie famille. J’aime tout le monde, je vais vers les gens etles gens viennent vers moi sans problème donc, il n’y a pas de soucislà-dessus.
Kadir arrière droit, il se sent bien ?
(Ilrit franchement), Comme je l’ai déjà dit, je reste à la disposition dela sélection. Si on me demande de jouer gardien de but, je le feraisans problème. C’est un devoir. Car je pense que lorsqu’il s’agit dedéfendre le maillot national, je dois être prêt à tous les sacrificeset jouer avec le cœur pour représenter dignement les couleurs de sonpays.
Quel est votre poste de prédilection ?
Monposte préféré, c’est celui qu’on m’attribue à Valenciennes, Milieu deterrain axial relayeur, un numéro 8 ou 10 à l’ancienne.
En sélection, êtes-vous capable de postuler à une place ?
Oui,bien sûr que je suis capable, je n’ai pas peur de la concurrence.Maintenant, il y a un coach qui est là pour mettre son équipe en place,et c’est à lui de voir là où je dois être utilisé.
C’est un peu votre faute, Foued, vous sortez des grands matchs à droite…
(Ilrigole encore) Oui, c’est vrai, en Coupe du monde, ça s’est super bienpassé et quand ça marche bien, le coach n’a pas de raison de changer.Après, c’est à lui de faire ses choix.
Vous donnez rendez-vous au peuple algérien pour quand ?
Ce sera inch’Allah pour le grand derby contre les Marocains à Alger.
Unevictoire face au Maroc fera oublier aux fans algériens tous leursmalheurs ; vous le savez, ce n’est pas l’Egypte, mais c’est un rivalaussi, le Maroc ?
Je le sais parfaitement. Ça va être chaud,et je sais qu’une victoire face à notre rival maghrébin fera énormémentplaisir aux fans algériens. C’est pourquoi je tiens vraiment à jouer cematch face au Maroc.
Franchement,ça a été un plaisir de vous interviewer, car certains m’ont mis engarde en me disant de ne pas me risquer avec vous. Mais là, on découvrequelqu’un de charmant et très sympa…
Non, c’est peut-êtreparce que je suis tranquille et que je ne parle pas trop, voilà tout.C’est facile de juger les gens, mais moi je demande d’abord qu’on meconnaisse, avant de porter un quelconque jugement sur ma personne.
Un dernier mot pour les fans ?
Jeleur demande de continuer à nous encourager. Je leur dis de ne pasperdre espoir. Pour notre part, on fera tout pour les combler de joieet arracher la qualification.




Lire la suite: [ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط]


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو
 
Kadir «Je ferai tout pour être prêt contre le Maroc»
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» tof de wac contre ittihad halab

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى القسم الرياضي :: قسم الرياضة Section sport :: محاربو الصحراء Guerriers du désert-
انتقل الى: